Athlète masculin de l’année des SUO, Gray est maintenant en lice pour un prix BLG

Athlète masculin de l’année des SUO, Gray est maintenant en lice pour un prix BLG

Une nouvelle page d'histoire sera écrite mercredi soir lorsque Kadre Gray sera nommé athlète masculin de l'année des SUO. Cette consécration, la première en son genre pour un étudiant-athlète de la Laurentienne, est aussi la première pour les Voyageurs depuis que l'étoile en natation, Nancy Sweetnam, a été couronnée athlète féminine de l'année au terme de la saison 1992-1993.

 

Membre d'un groupe exceptionnel d'étudiants-athlètes masculins des SUO, Kadre s'est démarqué par le fait qu'il a joué un rôle de catalyseur au sein de son équipe et que cela s'est traduit par une amélioration incroyable dans la performance de celle-ci. En plus d'être premier au pays en passes décisives (141) et deuxième pour le total des points (488), les points par match (24,4) et les lancers francs réussis (140), il figurait parmi les 10 premiers au total des tirs de champ réussis (152) et en minutes jouées par match (34,4), et les 20 premiers en pourcentage de trois points (43,1 %) et en rebonds défensifs (132). En outre, il s'est classé 21e en rebonds par match (8,0). L'une de ses plus grandes réalisations a toutefois été le fait que l'équipe a gagné sept matches de plus que la saison dernière.

 

Après avoir été nommé basketteur par excellence (JPU) des SUO en février, l'étudiant de deuxième année en promotion de la santé a été reconnu au niveau national en mars, devenant ainsi le premier basketteur des Voyageurs en 40 ans à être nommé basketteur de l'année U SPORTS.

 

Kadre est maintenant mis en lice en tant que candidat de sa conférence aux prix BLG. Ces prix, instaurés en 1993, récompensent les meilleurs athlètes féminins et masculins des universités affiliées à U SPORTS.

 

« Les sports interuniversitaires, dans leur ensemble, m'ont appris diverses leçons de vie, dit Kadre. J'ai participé à des compétitions de haut niveau, tant au basketball qu'en athlétisme, et cela m'a donné une précieuse perspective de la valeur que revêtent le travail d'équipe, le leadership et le dévouement. Grâce à mes expériences, j'ai grandi comme personne, sachant toujours qu'il y a, dans mon quartier, des gens qui m'admirent et trouvent en moi l'inspiration à oser faire de grandes choses. Mes aspirations me verront décrocher un baccalauréat, représenter, je l'espère, mon pays au basketball et changer les choses en mieux dans la vie des jeunes. Le prix BLG me donnerait la possibilité de faire des études supérieures alors que personne ne croyait que cela était possible. »

 

Le lundi 4 juin, les huit finalistes nationaux seront honorés au Centre Chan des arts de la scène à Vancouver, en Colombie-Britannique. Les lauréats, féminin et masculin, recevront une bourse d'études supérieures de 10 000 $, et les finalistes se verront accorder une bague commémorative en or de Jostens, le fournisseur officiel d'U SPORTS.